Comment acheter votre nouveau logement ?

Comment acheter votre nouveau logement ?

Acheter un logement est le rêve de la majorité des personnes. Lorsque ce rêve est possible, il ne faut surtout pas se précipiter sur la première proposition. Il y a des précautions à prendre. Il faut notamment se renseigner sur le logement et se poser de multiples questions avant de se lancer dans l’aventure de l’achat d’un nouveau logement. Voici un petit guide pour vous aider dans l’achat d’un appartement ou d’une maison.

acheter un logement, acheter un logement social, acheter un logement loué, choisir son logeme

Les points à prendre en compte

Avant de débuter la chasse au logement, il faut réfléchir aux différentes exigences que vous voulez imposer. Toutefois, il y a deux catégories d’exigences. Vous aurez les exigences sur lesquelles aucune concession ne sera faite, ce qui signifie que tel point est indispensable dans le choix de votre futur logement. Ensuite, vous avez la deuxième catégorie d’exigences, qui ne sont pas essentielles pour arrêter votre choix sur l’appartement ou la maison. Ce point concerne généralement la proximité des commerces, des écoles, de la distance vers votre lieu de travail, mais aussi le nombre de chambres nécessaires, présence d’un jardin, etc.

Vous pouvez aussi décider d’acheter un logement destiné à être loué afin de réduire votre fiscalité. C’est ce que font les propriétaire qui mettent en location des logements étudiants. Ils se constituent un patrimoine immobilier de logements neufs qui plus est, leur apporte des avantages fiscaux non négligeables. (Loi Pinel)

Prendre son temps

Acheter un logement est un très beau projet mais il ne faut pas que cela devienne un cauchemar. Avant de mettre en place le planning de recherche, vous devez vous assurer que vous aurez le financement pour faire face aux risques de mauvaises surprises. Pensez à chaque point qui serait susceptible de vous aider à faire quelques économies. Car, el plus du prix d’achat, il faut penser aux frais annexes et aux éventuels travaux à envisager.

Penser sur le long terme

Aujourd’hui, vous êtes sur le point de réaliser votre rêve en devenant propriétaire mais est-ce que vous êtes sûr de pouvoir rembourser votre crédit jusqu’au bout ? Vous devez être conscient que votre remboursement de crédit s’étalera sur 15 ans voire 25 ans.

Aussi, avant toute chose, vous devez vous poser certaines questions notamment sur la solidité de votre situation professionnelle, vos projets personnels comme avoir des enfants ou encore la capacité du logement convoité à accueillir des enfants si votre famille s’agrandit. Il est également nécessaire de réfléchir à la possibilité d’acheter un terrain nu et de construire l’habitation de vos rêves et ainsi éviter des coûts de rénovation qui peuvent vite être supérieurs à la contruction d’une maison neuve.

Chercher le bon conseil

Lorsqu’on est novice dans le domaine de l’immobilier, ce n’est pas évident de se rendre compte de la réalité du marché. Pour remédier à cela, vous n’avez qu’à vous diriger vers les professionnels qui sauront vous conseiller sur les prix actuels ou sur les biens en vente dans la ville qui vous intéresse. Une fois l’achat effectué, il ne vous restera plus qu’a faire les démarches nécessaires liées au déménagement.

L’essentiel sur votre logement

Ça y est, vous avez arrêté votre choix sur un logement qui vous paraît parfait pour y vivre et y accueillir vos nouveaux projets de vie. Néanmoins, il y a encore quelques détails auxquels il faut être attentif.

Plusieurs visites du logement

Lors de vos recherches, vous êtes amené à visiter de nombreux logements. Et lorsque vous avez enfin trouvé la perle rare, vous ne souhaitez qu’une chose : vous hâtez pour l’acquisition. Mais c’est une erreur. Même s’il s’agit d’un coup de coeur, il faut être raisonnable et savoir prendre son temps. Les professionnels de l’immobilier s’accordent tous sur le fait qu’il est judicieux de visiter plusieurs fois le logement convoité. En le visitant à des heures et des jours différents, vous connaitrez la luminosité, l’exposition du logement. Vous vous rendrez compte aussi de la présence d’éventuels troubles de voisinage tels que la circulation, les voisins ou les commerces situés au pied de l’immeuble.

Les taxes locales

Lorsque vous êtes sur le point d’acheter un nouveau logement, il est important de demander le montant de la taxe foncière. Il est de votre droit d’avoir une copie de l’avis d’imposition des vendeurs du bien. Il est également recommandé de vérifier que le propriétaire actuel a déclaré tous les aménagements de confort du logement mis en vente. par exemple, si ce dernier a aménagé le grenier en une pièce viable sans l’avoir inclus dans la surface habitable aux services fiscaux, votre taxe locale augmentera.

Les charges de co-propriété

En achetant un appartement, vous devez avoir conscience qu’il y aura des charges de co-propriété réparties entre tous les propriétaires de l’immeuble. Ces derniers se réunissent régulièrement afin de déterminer les différents besoins de la co-propriété.

Aussi, avant tout acquisition, il est plus judicieux de se renseigner sur le montant des charges de co-propriété actuelles mais aussi sur les charges à venir afin de prévoir le coût dans votre financement. Pour avoir ces renseignements, il vous suffit de demander au propriétaire – vendeur une copie du compte-rendu des dernières assemblées de co-propriété. Cela vous permettra de prendre connaissance des futurs travaux envisagés par l’ensemble des propriétaires de l’immeuble. N’oubliez pas aussi de demander la date du dernier ravalement de la façade car il s’agit d’une charge financière assez importante.

Mesurer la surface

Pour faire correctement les choses, certains futurs acquéreurs font intervenir un géomètre pour mesurer la surface exacte du logement. C’est effectivement une précaution intéressante mais pas nécessaire pour les appartements. En effet, on fera appel à un géomètre dans le cas de l’achat d’une maison individuelle. Depuis la mise en place de la loi Carrez en 1997, la surface exacte doit être inscrite sur le contrat de vente.

Acheter un logement social

Que vous soyez locataire ou non d’un logement social, vous avez la possibilité de devenir propriétaire d’un logement social en HLM.

Le type de logement

Il peut s’agir du logement que vous occupez en tant que locataire puisqu’il faut savoir que lorsque l’organisme HLM décide de mettre en vente un logement, la personne y résident est le prioritaire. Evidemment, il faut en avoir la capacité financière. Il est également possible d’acquérir une habitation HLM dans les nouvelles constructions.

Les conditions pour l’achat d’un logement social

le locataire peut se proposer en tant qu’acheteur de son propre logement HLM à condition d’y habiter au moins depuis deux ans. Le logement peut être mis en vente à condition que celui-ci soit conforme aux normes d’habitabilité et réponde aussi aux normes des performances énergétiques. De plus, le logement doit être acheté ou construit par le bailleur depuis plus de 10 ans.

Le prix de vente

C’est le bailleur social qui fixera le prix de vente en se basant sur le prix d’un logement identique.

Vous trouverez plus d’informations à travers ce site et cette vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *