Ce qu’il est nécessaire d’effectuer comme check list avant un achat d’appartement

Ce qu’il est nécessaire d’effectuer comme check list avant un achat d’appartement

Que ce soit pour une première acquisition, un investissement locatif ou pour tenter un coup spéculatif, on ne peut acheter un appartement sur un coup de tête ou un coup de coeur. Si de prime abord un appartement peut sembler convenir aux attentes et apporter quelques atouts, il faut avoir une approche systémique et vérifier toutes les spécificités, que de soit en son sein ou par rapport à son environnement.

Ainsi, avant de faire une offre d’achat et vous engager dans la durée, il est préférable de s’établir une check list avant achat définitif de votre appartement. Cette check list peut être réalisée sur une simple feuille de papier ou alors vous pouvez vous faire une belle check list sur Excel ou en trouver une en PDF sur Internet. Des questions bien préparées et des actions ciblées vous permettront de bien identifier les défauts qui pourront vous mettre en difficulté en cas de revente du bien, ou mettre en évidence les risques d’une moins-value.

Dans cette check list pour l’achat de votre appartement, vous devrez prendre en compte les aspects intérieurs et extérieurs du bien, bien analyser la tendance du quartier et vous projeter à l’intérieur dans le cas où vous seriez un primo-accédant ou si vous souhaitez vous y installer pour quelques années.

Achat, Appartement, Check-List, Vérification, check list achat appartement, check list achat

L’emplacement de l’appartement reste un critère primordial

En temps de crise ou de difficultés, l’emplacement géographique d’un bien immobilier reste un facteur principal notamment si vous souhaitez le revendre pour répondre à un changement de situation personnelle ou professionnelle. Une analyse s’impose afin de déterminer les avantages et inconvénients du quartier dans lequel il se situe.

Analyser le quartier dans lequel il se situe

L’une des premières vérifications que vous devrez entreprendre est de déterminer l’ambiance générale du quartier : s’agit-il d’un quartier résidentiel calme et reposant ou d’une zone où il n’est pas bon de se promener la nuit ? L’immeuble se situe-t-il à proximité d’une voie express, d’une autoroute ou d’une nationale apportant bruits et pollution ? Est-ce que l’appartement se situe à proximité d’une zone industrielle bruyante ou est-ce que la proximité immédiate d’un collège ou d’une école vous empêchera de profiter de votre balcon en toute quiétude ?

Bien généralement, si le prix est inférieur à la moyenne alors que l’appartement semble en bon état, il est possible voire probable qu’un détail peut vous rendre la vie difficile. N’hésitez pas à questionner les voisins pour avoir leur ressenti sur le quartier.

Il peut être nécessaire de vérifier si le lieu de l’appartement qui vous tente dispose d’une bonne couverture réseau et d’un bon débit internet que ce soit un studio ou une maison d’ailleurs. Pour tout savoir n’hésitez pas à contacter votre fournisseur.

Identifier les accès aux transports, aux commerces, aux services publics

Autre point important pour la revente de l’appartement : la présence des transports, des services et des commerces à proximité. Le fait d’avoir un logement loin de tout, où la voiture est indispensable même pour aller chercher du pain, est un point noir difficile à contourner notamment si vous souhaitez vous séparer de votre appartement dans une période de crise.

Pour des appartements de grande taille, vérifiez également la proximité des écoles, des transports scolaires, et éventuellement des parcs pour se promener. Evitez les appartements dans des quartiers excentrés éloignés de tout.

L’état de l’appartement et de l’immeuble en général

A moins que vous aimez faire des travaux que vous ayez l’âme d’un bricoleur, l’état général de l’appartement doit vous permettre de mieux arrêter votre choix ou négocier le prix d’acquisition.

Vérifier la disposition des pièces et l’état général des sols et des murs

Si l’appartement se situe dans un appartement relativement ancien, des travaux seront certainement à prévoir. Cela ne doit pas être rédhibitoire mais le prix du logement doit être adapté en conséquence.

Lors de vos visites, vérifiez l’état des sols (présence de vieux parquets abîmés ? De carrelages fêlés ? De vieilles moquettes ?) ainsi que celui des murs (présence de vieux papiers peints, apparition d’humidité, vieilles peintures qui s’effritent…). Projetez-vous à l’intérieur du logement et listez l’ensemble des travaux d’embellissement ou de rafraichissement que vous envisageriez de faire si vous achetiez cet appartement. Déterminez-en le prix et négociez avec le propriétaire si vous souhaitez investir dans ce bien.

S’assurer de l’état général des sanitaires, de la plomberie, de l’électricité

Du côté des sanitaires et de la plomberie, faites un relevé du compteur d’eau au début de la visite puis à la fin de la visite et assurez-vous qu’il n’y ait pas une fuite cachée. Faites un contrôle des chasses d’eau, de l’écoulement des eaux, et vérifiez l’état de la robinetterie et des raccords.

Du côté de l’électricité, vérifiez si l’appartement est en conformité. Un simple regard sur le tableau électrique vous donnera quelques éclaircissements. Vérifiez également si les prises sont bien équipées de la terre, les vieux appartements en sont parfois dépourvus et des travaux parfois couteux sont nécessaires pour vous mettre en sécurité.

Beaucoup de futurs propriétaires sont en recherche de maison à rénover pour profiter du charme de l’ancien. Toutefois, il faut penser à prendre en compte les travaux inhérents à la rénovation.

Les coûts annexes liés à l’appartement

Si vous achetez votre appartement via un emprunt et que le montant mensuel du remboursement peut vous mettre en difficulté, vérifiez tous les coûts annexes qui pourraient vous mettre dans le rouge à la fin du mois.

Comprendre les charges et les montants à prévoir

Quand vous effectuez une sorte de check list pour l’achat d’un appartement neuf ou ancien, il est nécessaire de bien connaitre les coûts annexes, autrement dit les charges. Est-ce que la copropriété s’appuie sur un gardien ou un concierge qui gonfle ces charges ? Est-ce que la consommation d’eau est répartie collectivement ou est-ce que cela est individualisé ? Le chauffage est-il central ou individuel ?

N’hésitez pas à demander le décompte des charges des derniers mois afin que vous puissiez vous projeter. Également, demandez au conseil syndical si des travaux lourds sont prévus les prochaines années, comme un ravalement de façade ou des travaux d’étanchéité. Ce seront des coûts qu’il vous faudra encaisser.

Taxes foncières, présence d’un box ou d’un parking : ne négligez aucun détail

Autres vérifications à effectuer avant d’acheter votre appartement : déterminer le montant de la taxe foncière. Dans certaines villes, cette taxe est très importante et peut vous mettre en difficulté. Demandez les derniers relevés pour en apprécier l’évolution.

Enfin, vérifiez si votre appartement est associé à une place de parking ou un box. Si tel n’est pas le cas et si votre appartement se trouve en centre-ville, il vous faudra prévoir un coût supplémentaire pour garer votre véhicule ou louer un box, ce qui implique des coûts supplémentaires que tout le monde ne prévoit pas.

À travers ce site, plus d’informations sur les points à vérifier qu’il faudra mettre sur votre check list pour l’achat d’un appartement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *