Louer un appartement meublé tout savoir

Louer un appartement meublé tout savoir

Pour des vacances, des études dans une ville ou un pays éloigné, une mission professionnelle, louer un appartement meublé s’impose. Du frigo au chauffage, des couettes aux rideaux, tout locataire exige un confort minimum et un prix attractif en vue d’occuper ce lieu de vie momentanément. La location de ces pied-à-terre représente 5 % de l’espace locatif français. Comment bailleurs et particuliers doivent-ils s’y prendre pour assurer ce contrat de location dans les meilleures conditions ?

louer un appartement meuble, location appartement meublé lyon particulier, louer un apparteme

La location d’appartement meublé : les fondamentaux à découvrir

Pourquoi est-il plus judicieux de louer un appartement meublé plutôt qu’un domicile classique si on est amené à effectuer un court séjour dans un lieu étranger ? Tout simplement parce que cela comporte certains avantages plus adaptés à la durée de la location comme la simplicité juridique et la liberté contractuelle entre les 2 protagonistes. Ainsi, que l’on choisisse de louer un appartement avec meuble, un studio dernier cri, une garçonnière, un loft design, un T1, un F2 ou un P3 haut standing, il y en a pour tous les goûts mais surtout pour les particuliers qui sont un tant soit peu cossus. Faut-il rappeler que louer un appartement meublé coûte en moyenne 10 à 30 % plus cher qu’un local vide ?

Pour la location d’un appartement meublé pour un particulier à Lyon par exemple, il existe 3 modèles de baux ou contrats de location :

  • Le bail d’un an reconductible par tacite reconduction entre les vis-à-vis
  • Le bail étudiant d’une durée de 9 mois sans renouvellement
  • Le bail-mobilité d’un à 10 mois généralement réservé aux hommes d’affaires en mission à l’étranger, pour un stage professionnel, un logement saisonnier, etc.

Commodités de l’appartement meublé

Quant à la surface minimale pour louer un appartement meublé, elle est de 9m2 outre une hauteur de 2,20 m minimum pour l’aisance de l’occupant. Pour qu’un domicile soit qualifié de meublé, il doit comporter tous les éléments figurant sur la liste du mobilier et des accessoires indispensables à la vie quotidienne fixés par un décret. Il s’agit de tout objet ou meuble nécessaire à son bien-être minimal et lui permettant de vivre, manger et dormir décemment à savoir, une table et des chaises, des couvertures ou des couettes, un rideau, des ustensiles de cuisine, etc. Toujours est-il que lors du contrat de location, le propriétaire dresse un catalogue détaillé de tout le mobilier du domicile en en mentionnant l’état. Pour cause, conformément à la loi, tout logement meublé doit obéir à des normes de confort et de sécurité minimales dont un espace cuisine, une installation légale en eau potable, des sanitaires et bien entendu un éclairage naturel agréable à partir d’au moins un ouvrant.

louer un appartement meuble, location appartement meublé lyon particulier, louer un apparteme

Modalités de location d’un appartement meublé

Avant d’en venir aux clauses du contrat de location, il est important de signaler que pour la location meublée saisonnière, le Code civil oblige à présenter un dépôt de garantie en plus des conditions déjà évoquées. En somme, les clauses à respecter pour louer un appartement meublé pour les vacances ou tout bail de local meublé sont le dossier personnel du locataire, les formalités de cautionnement, les frais immobiliers et les garanties de commodité. Une fois que le bailleur aura peaufiné l’aménagement et la décoration de son intérieur en veillant de préférence à garantir une bonne connexion Wi-Fi fi entre autres commodités, il peut louer son appartement dans les meilleures conditions. Les gîtes qui se louent le mieux sont les S2 et les studios en raison de leur caractère convivial et rassurant. On peut tout aussi bien louer une chambre de son logis ou une maison d’hôte, nids douillets ayant la cote en ce moment.

De plus, durant une longue absence, le locataire d’un appartement peut aussi être amener à sous-louer son appartement meublé à des saisonniers ou autres personnes. Cependant, il faut savoir que le propriétaire doit en être informé. Pour cela, le locataire doit faire une demande écrite et l’adresser à son propriétaire par lettre recommandée. Si celui-ci est d’accord, il devra également transmettre sa réponse à son locataire par lettre manuscrite.

La clientèle privilégiée de la location meublée

Au moment où il contacte un particulier, le loueur se doit de lui faire un bilan de tous les équipements disponibles, qu’ils soient imposés par la loi ou supplémentaires. Soit dit en passant, il existe des endroits stratégiques pour louer ces services. Ce sont essentiellement les quartiers chics des grandes métropoles telles que Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Toulouse de même que les villes touristiques dont les fameuses stations balnéaires à l’instar d’Antibes, Biarritz, Saint Tropez et Saint Malo. Il est très difficile voire impossible de trouver un appartement meublé en pleine campagne en l’occurrence. Pour ce qui est de la clientèle la plus intéressée par ce type de contrat notamment une location d’appartement meublé dans le 91, c’est bien évidemment la classe aisée constituée de diplomates, de cadres, d’hommes et de femmes d’affaires, d’étudiants fortunés, de riches héritiers, etc. La fixation du loyer, elle, est très souple et dépend de plusieurs critères tels que l’emplacement de l’habitat, sa superficie, son état et les services proposés.

Clauses du bail d’appartement meublé

Il est temps de passer en revue les clauses administratives et financières spécifiques à la location meublée. Fidèlement à la loi Alur qui régit ce genre de location immobilière, le bailleur ne peut faire augmenter annuellement son loyer au-delà de l’IRL, entendez par là indice de référence des loyers. Le gouvernement, en la matière, a renforcé la fiscalité liée à ce modèle de transaction. La loi stipule que le locataire comme le propriétaire sont libres de résilier leur contrat moyennant un préavis d’un mois pour le premier et de 3 mois pour le second sans tenir compte de l’échéance du bail. Les revenus encaissés par le propriétaire doivent impérativement être déclarés en qualité de bénéfices industriels ou commerciaux (BIC).

Louer un appartement meublé, des avantages fiscaux à signaler

Pour en venir aux avantages de la location meublée, le plus symptomatique est, sans nul doute, la fiscalité très avantageuse pour le bailleur qui paie moins de taxes et d’impôts généralement que pour un logement traditionnel. Par exemple, avec le régime réel, il a la possibilité de diminuer ses charges comme les intérêts bancaires jusqu’à parvenir à une fiscalité zéro. En ce qui concerne les 2 autres régimes fiscaux adaptés aux habitations meublées, il s’agit des statuts de Loueur en Meublé Professionnel (LMP) et Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Au cas où le loyer annuel serait inférieur à 32 600 euros, le bailleur tombe sous la coupe du régime de micro-entreprise (micro BIC), autrement dit il n’est imposable que sur la moitié de ses gains. Pour plus d’informations sur la location meublée, c’est à travers ce site.

À travers ce site, vous trouverez plus d’informations concernant la location d’un appartement meublé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *